Sexy Rider – 1

Télécharger Pretty Rider – 1 PDF ou ePub Model



Quand un motard tatoué et mystérieux fait irruption dans sa vie, les draps s’enflamment !

***
– Vous aimez les tatouages ? me demande-t-il plongeant intensément ses yeux dans les miens.
– Les vôtres sont magnifiques, enfin ce que je peux en voir, m’exclamé-je avec un peu trop d’enthousiasme.

Mais qu’est-ce qui te prend, Chloé, tu as perdu la tête ?

– Ils ont une signification particulière ? reprends-je d’une voix qui se veut posée.
– Bien sûr… Même si le tatouage est une method, ça reste une façon de marquer son individualité. Personnellement, tous les times forts de mon existence sont inscrits dans ma chair au propre comme au figuré… Celui-là par exemple, carry on-t-il en passant sa most important sur son bras gauche, c’est l’un des premiers. Je me suis fait tatouer une aile de condor alors que je me sentais cloué au sol dans l’espoir fou de m’envoler… me confie-t-il.

En le voyant toucher sa peau, une folle envie d’en faire autant s’empare à nouveau de moi. J’ai envie de le caresser, de sentir ses muscle mass sous mes doigts et de découvrir ses autres tatouages.

***

Samuel et sa sensualité torride n’étaient pas prévus au programme !
Quand Chloé arrive à Las Vegas, laissant derrière elle une vie morne et sans couleurs, elle s’attend à retrouver sa sœur Jane et vivre de nouvelles expériences. Mais Jane l’a plantée, probablement sur les routes avec son nouveau mec, et Chloé doit se débrouiller seule… jusqu’à sa rencontre avec Samuel. Grand, mystérieux, tatoué et motard, cet homme à la sensualité dangereuse l’entraîne dans un tourbillon de sensations torrides.
Mais alors que les jours passent, sans nouvelles de Jane, l’inquiétude monte et Chloé découvre une autre facette de Las Vegas, plus sombre et inquiétante… Quand tout le monde triche et ment, Chloé ne peut plus se fier à personne. Pas même à Samuel.

***
Pretty Rider, quantity 1 sur 6

Cadeau : à la fin de ce livre, découvrez gratuitement l’extrait d’une autre série !

Sexy Rider – 1 | indiecorp | 4.5